Encyclopédie Marikavel-Jean-Claude-EVEN/Encyclopaedia/Enciclopedia/Enzyklopädie/egkuklopaideia

d'ar gêr ! ***** à la maison ! ***** back home !

Noms de lieux * Anoioù lec'hioù

Noms de personnes * Anaoioù tud

Breizh

Bretagne

Bro-Dreger

Trégor

Eskopti Dol

Évêché de Dol-de-Bretagne

  Lanneur

Lanmeur

 

pajenn bet digoret an 03 miz Du 2005 page ouverte le 03 novembre 2005

* forum du site Marikavel : Academia Celtica 

dernière mise à jour 03/07/2016 18:41:40

Définition : commune de la Bretagne historique, en Trégor / Bro-Dreger. Évêché de Dol-de-Bretagne.

Aujourd'hui dans la région économique dite "de Bretagne", département du Finistère; arrondissement de Morlaix; chef-lieu de canton; sur le Douron.

Superficie : 2647 ha. 

Population : 2000 'communiants' vers 1780 (y compris Locquirec, sa trève); 2598 hab. en 1878; 2573 hab. en 1906; 1885 hab. en 1968; 2113 hab. en 1979; 2100 hab. en 1982; 2084 hab. en 1990; 2122 hab. en 1999;

Armoiries; blason

* Ogée (c. 1780) : "Lanmeur portait autrefois pour armes d'argent, à trois hermines de sable, deux et une, et une face en devise de gueule, parce qu'il avait été donné en apanage à un comte de Cornouaille, issu des rois de Bretagne ... "

* Éditions Flohic (1998) : "la barre horizontale du tribunal royal rappelle que Lanmeur fut, jusqu'en  avril 1755, le siège d'une sénéchaussée".

* Froger-Pressensé (2001) : 'd'argent à une fasce de gueules en devise, accompagnée de trois mouchetures d'hermine, 2 et 1". Enregistrée en Préfecture du Finistère le 26 mai 1976. Blason de la paroisse, antérieur à 1351.

Paroisse : église autrefois sous le vocable de saint Mélar / Méloir

Histoire

Le territoire de Lanmeur fait partie du territoire de la confédération ossisme. 

Il fait ensuite partie de la Civitas Ossimiorum dans le cadre de l'Empire romain.

Dès 385, sur décision impériale dans le cadre des réorganisations territoriales menées par Maxime, le territoire des Ossismes est morcelé en deux parties :

- la moitié nord fait partie de la dotation de l'empereur Maxime à son beau-frère Conan, dans le cadre du territoire donné en charge aux Britto-romains sur les cotes de la Manche de la Civitas Ossimiorum, Conan lui même étant mis en charge du Tractus Armoricani et Nervicani, 

- la moitié sud, restant aux Gaulois armoricains de cette cité prend le nom de Cornouaille.

*****

Lanmeur a été démembrée de sa trève Locquirec, devenue autonome, en  ***.

Maires de Lanmeur : 

Patrimoine. Archéologie

seules les fenêtres ouvertes ont des liens actifs

Le bourg Ar bourg
Église saint Mélar et crypte Iliz sant Melar hag kev-iliz
Chapelle saint Columban  
Chapelle saint Claude  
Tumulus de Kerugou Tossen Kerugou
Cimetière celtique de Vénéven Bered keltiek Gweneven
Camp romain de la Boissière Kamp roman ar Veuzit
Kernitron Kernitron
Château de Bois-Eon Kastell Koad Eon
Métairie du Héles Mereri ar Helles

* extrait de l'hebdomadaire Le TREGOR du 22 septembre 2005, page 54 : 

La commune renonce au projet d'extension de zone

Des sondages effectués par des archéologues ont révélé l'existence d'une ferme gauloise à Coat-ar-Parc. Mais devant le coût très élevé des fouilles, le conseil municipal renonce à son projet d'extension de la zone artisanale.

Les sondages effectués au printemps par les archéologues de l'Inrap (Institut national des recherches archéologiques préventives) ont révélé la présence de vestiges d'une ferme gauloise sur les terrains convoités par la commune pour agrandir la zone artisanale de Coat-ar-Parc. Et les archéologues y ont retrouvé les restes d'un vaste établissement agricole couvrant plusieurs hectares. Selon le service archéologique de la Drac, il comprend de nombreux bâtiments en bois, certains longs de plus de vingt mètres, abritant des activités agricoles et artisanales et servant de logements, des souterrains ainsi que des douves. Le site était déjà connu, puisqu'il y a quelques années, quelques vestiges de construction de l'âge de fer y avaient été retrouvés. Ce diagnostic interdit l'aménagement de cette zone sans procéder à des fouilles préventives. « Mais devant le coût faramineux des fouilles, on m'a avancé 150 000 euros l'hectare, la commune ne peut pas faire face, souligne le maire. Il vaut mieux en rester là. Sur les quatre hectares qui restent classés en zone d'activité (à condition d'y réaliser des fouilles), un hectare a cependant été libéré des contraintes archéologiques par la Drac (Direction régionale des affaires culturelles). « Concernant cette parcelle située à proximité des établissements Daniel Morvan, le propriétaire préfère négocier directement avec les acheteurs potentiels que sont le garage de tracteurs agricoles et le magasin de hard discount. »

Étymologie :

- Marteville et Varin (1843) : "On a dit ... que Lanmeur avait remplacé un nom plus ancien, lequel aurait  été Kerfeunteun, le lieu de la fontaine. Nous ne connaissons rien qui appuie cette assertion".

- Bernard Tanguy (1992) : "Lanmur, 1163; ecclesia S. Marie de Lanmeur, 1188; Lanmur Meler, 1235; Lanmeur, v. 1330; Lanmur Melar, 1405; breton : Lanneur".

"Dépendance de l'évêché de Dol, la paroisse de Lanmeur s'est crée au détriment de la paroisse bretonne primitive de Ploumaec, aujourd'hui Guimaec (cf. ce nom), dont le territoire actuel la sépare de se trève Locquirec. Née d'un "grand monastère", comme l'indique son nom - formé avec le vieux-breton lann "monastère" et mur, aujourd'hui meur "grand" -, elle a pour patron saint Méloir ou Mélar". 

- Éditions Flohic (1998) : "du vieux breton lann, ermitage ou monastère, et mur, grand"

- Hervé Abalain (2000) : 

- Daniel Delattre (2004) : "Lanmur au XIIe, Lanmur Melar au XIIIe'

*****

Personnes connues Tud brudet
Yves ARREL, doyen de Lanmeur; 

auteur d'une Vie de saint Mélair

 
Guy LEBORGNE, bailli de Lanmeur; 

auteur de l'Armorial breton,

publié plusieurs fois, notamment à Rennes, en 1657

 
Comte Jean-Honoré TROGOFF, contre-amiral  

Vie associative Buhez dre ar gevredadoù
   

Communes du canton de Lanmeur Parrezioù kanton Lanneur
Garlan Garlan
Guimaëc Gwimaeg
Lanmeur Lanneur
Locquirec Lokireg
Plouégat-Guérand Plegad-Gweran
Plouézoch Plouezoc'h
Plougasnou Plouganou
Saint-Jean-du-Doigt Sant-Yann-ar-Biz

Communes limitrophes de Lanmeur Parrezioù tro war dro Lanneur
Saint-Jean-du-Doigt / Sant-Yann-ar-Biz Guimaëc / Gwimeg Plouégat-Guerrand / Plegad-Gweran Plouigneau / Plouio Garlan

Sources :

- OGEE : Dictionnaire de Bretagne, vers 1780;

- MARTEVILLE et VARIN, continuateurs et correcteurs d'OGEE, 1843.

- M.N Bouillet : Dictionnaire universel d'histoire et de géographie. Librairie Hachette. Paris. 1863.

- Adolphe JOANNE : Département du Finistère. 1878.

- Pierre BARBIER : Le Trégor historique et monumental. Les Presses bretonnes. Saint-Brieuc. 1960.

- Éditions ALBIN-MICHEL : Dictionnaire des communes de France. 1970.

- Roparz HEMON : Nouveau dictionnaire Breton-Français. 1973.

- Larousse : Petit Larousse illustré. 1979.

- Bernard TANGUY : Dictionnaire des noms de communes, trèves et paroisses du Finistère. Chasse-Marée - Ar Men. 199???.

- Éditions FLOHIC : Le patrimoine des communes du Finistère. 1998.

- Hervé ABALAIN : Les noms de lieux bretons. Universels Gisserot. 2000.

- Michel FROGER et Michel PRESSENSE : Armorial des communes du Finistère. Froger S.A. 2001.

- Alain DAG'NAUD : Guide des lieux insolites et secrets de Bretagne. Universels Gisserot. 2002.

Liens électroniques des sites Internet traitant de Lanmeur / Lanneur :

* lien communal : 

* forum du site Marikavel : Academia Celtica

* solidarité nationale bretonne avec le département de Loire Atlantique : Loire-Atlantique

* pour le blason de Lanmeur : composition JC Even sur logiciel Genhéral5. 

hast buan, ma mignonig vas vite, mon petit ami

go fast, my little friend

Retour en tête de page